Céphalées / Migraines peuvent être soulagées par l’ostéopathie

 

images

Elles touchent davantage les femmes que les hommes.

 

Les Migraines 

 

10 à 15% de la population Française est touchée par les migraines. Une personne sur deux soufrant de migraines ne consultent pas et vie avec ses « maux de tête ». La fréquence des crises est variable d’un individu à un autre.

 

La migraine se localise de façon unilatérale (un seul coté), elle est pulsatile, modérée ou sévère. Elle peut durer de 4 à 72H et être accompagnée de nausées, vomissements, sensibilité à la lumière (photophobie), sensibilité au bruit (phonophobies) et aux odeurs (osmophobies). Elle s’accompagne plus rarement d’auras (champs visuel perturbé). Les migraines se manifestent toujours au même endroit contrairement aux céphalées.

 

Il existe néanmoins d’autres types de migraines. Certaines sont en rapport avec le cycle hormonal, on parle de migraines cataméniales. Elles sont souvent déclenchées suite à a chute d’œstrogène avant les règles.

 

Enfin certaines migraines peuvent venir de la vue, on parle de migraines ophtalmiques. Elles sont souvent dues à une perturbation vasculaire ou à une faiblesse des muscles oculaires (origine travail devant écrans…). Elles se manifestent par une sensation de tiraillement des yeux, barre au niveau du front ou des tempes. Un bilan chez l’ophtalmologue est également souhaité afin de vérifier le niveau de vue et la fonctionnalité de l’œil (presbytie, myopie, hypermétrope, glaucome…).

 

Les céphalées

 

Elles sont souvent bilatérales, se manifestent en barre au niveau du front, au niveau des tempes, au niveau de la base du crane ou encore peut diffuser en casque de chaque coté du crane.

 

Les céphalées peuvent être de différents types :

  • Liées à des blocages mécaniques (articulaires et / ou musculaires) notamment au niveau des cervicales (Névralgie d’Arnold) qui diffusent en casque sur la tête. La cause peut être diverse : travail devant ordinateur, accident de voiture avec coup du lapin, chute sur le tête, arthrose cervicales…
  • Liées à des blocages psychosomatiques souvent lié au stress, anxiété ou un choc émotionnel…
  • d’origine alimentaire : lorsque certains organes sont sollicités de façon inhabituelle, ils peuvent manifestés leur dysfonctionnement par des maux de tête. Il est donc important de ne pas faire l’impasse sur l’hygiène alimentaire.
  • d’origine allergique : pollens, acariens, certains médicaments…
  • diverses causes : inflammation dentaires (caries..), fibromyalgie, hypertension, maladie de Horton (inflammation de l’artère temporale..), troubles ORL (sinusites, otite..)…

 

95% des céphalées sont bénignes mais en cas de fièvre, convulsions, apparition brutale et intense de maux de tête, nausées/vomissements, perte de poids ou d’appétit, troubles neurologiques (paralysie, amnésie, troubles de l’élocution, vertiges) consultez rapidement votre médecin généraliste voire les urgences.

 

Quelles solutions ?

 

En cas de migraines, se reposer dans un espace noir et calme est la meilleure solution.

Votre médecin généraliste peut vous prescrire des antalgiques comme le paracétamol ou anti-inflammatoire sans cortisone comme l’aspirine. Un traitement de fond peut même être envisagé en fonction de l’évolution des crises ainsi que des examens complémentaires plus approfondis.

L’ostéopathie, de part ces techniques crâniennes, musculaires, articulaires, fasciales et viscérales, pourra vous soulager et vous donner quelques conseils afin de diminuer la fréquence de la survenue des crises.

Les tisanes de camomille (feuilles séchées) ou de saule blanc (écorce) soulageront les « maux de tête » notamment dues à leurs vertus antalgiques.

Diffusez quelques gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée deux fois par jours durant une heure ou appliquer 2 gouttes pures sur les tempes et le front (attention aux yeux !!) ou encore imprégnez de la menthe poivrée sur une compresse humide que vous posez sur votre front.

Une bonne hydratation est importante surtout l’été et se protéger du soleil pour éviter une insolation.

Evitez le chocolat, l’alcool (vin blanc), les fromages (roquefort, brie, camembert), la charcuterie, le gibier, les poissons fumés, les harengs, les aliments contenant du glutamate à un taux important (plats chinois et certaines sauces) et certains fruits (avocats, framboises, bananes, pamplemousses, tomates…).

Favorisez les huiles de colza, de lin, de noix, les poissons gras et la consommation de menthe (en infusion ou directement parsemée sur le plat) et de gingembre (en infusion).

Attention à la consommation de cafés ou de thés qui peuvent soient traiter « les maux de tête » soient les déclencher.

images-2

 

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à contacter votre ostéopathe de Lieusaint / Carré Sénart Aurore Anceaux au 06 86 79 88 35.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s